Collaborations

compagnie dance simon bailly arles

Maxime Gomard – Interprète

Maxime Gomard commence la danse classique au CRR de Tours puis la danse contemporaine en Espagne, avant d’intégrer la formation Coline promotion 2016-2018. En 2019 il travaille avec Georges Appaix sur la création XYZ ou comment parvenir à ses fins ainsi que Michel Kelemenis sur Coup de Grâce. Il travail aussi avec Simon Bailly dans Le désert avant la mer dans le cadre de la Nuit des musées et du festival Temps danse à Arles.

Capucine Goust – Interprète

Diplômée du Conservatoire National Supérieur de Musique et de Danse de Lyon en 2008, elle rejoint dès sa sortie Nasser Martin-Gousset (Peplum, Comedy, Pacifique, En attendant Godard, Le Visiteur), puis Olivier Dubois (Révolution), Kader Attou (Symphonia Piesni Zaloznich), Karine Saporta, Joëlle Bouvier, Christine Erbé, Amine Boussa, Philippe Lafeuille, Dave Saint-Pierre (Foudre), Benjamin Millepied (Heart and Arroes)…Elle danse également dans plusieurs opéras à l’Opéra de Lyon et à l’Opéra Garnier (chorégraphies Marie Chouinard, Maud Le Pladec…).

Depuis 2012, elle est interprète pour Catherine Diverrès (Penthésilées, Solide, Blow the Bloody Doors Off, Jour et Nuit). Elle développe parallèlement sa propre démarche chorégraphique, avec les créations Tselem (2015), Portrait (2015), Un homme à la mer (2018), ainsi qu’à travers sa collaboration avec le vidéaste Maxime Garault autour de divers projets (courts métrages, vidéodanses…).

En 2018, elle participe au projet Nocturnes, mené par Simon Bailly au musée Réattu, Arles.

Flore Khoury – Interprète

D’origine Franco-Libanaise, Flore se forme au CNSMD de Paris de 2008 à 2013 où elle collabore avec de nombreux chorégraphes tels que David Drouard, Philippe Blanchard, Edmond Russo et Shlomi Tuizer ou encore Brigitte Seth et Roser Montllo Guberna. Parallèlement à cette formation, elle obtient une Licence de Lettres et Arts à l’Université Paris VII.

En 2016 elle entame une collaboration avec la Compagnie La BaZooKa en étant interprète dans la pièce Queen Kong. En 2017 elle participe à leur nouvelle création Pillowgraphies. Elle travaille également cette année là avec Simon Bailly pour la création de Thème et Variations.

En 2018 Flore rejoint l’équipe de Joanne Leighton et devient interprète dans la pièce Songlines. Flore travaille actuellement au sein de plusieurs compagnies dont la Compagnie Lionel Hoche pour le spectacle jeune public M.M.O. et la Compagnie Grégoire & Co.

Lionel Garcin – Saxophoniste

Il joue depuis une quinzaine d’année avec Barre Phillips, en trio avec Émilie Lesbros ou bien en grand ensemble : EMIR et EMIR danse.
On peut aussi le retrouver actuellement dans les groupes « NOP » avec Frantz Loriot, « Le Concert Perché » avec Laurent Charles, « Two Level Lunch » avec E. Cremer, Domininic Lash et Alex Ward, et dans The bridge #12 avec Christian Pruvost, David Boykin, Nicole Mitchell et Christophe Rocher.

Maxime Garault – Vidéaste

Après avoir étudié la fragmentation du corps dans le cinéma de Pasolini, Maxime Garault se tourne vers la pratique du cinéma, et entre à la Fémis. Tout en découvrant la danse contemporaine et la manière dont son langage peut nourrir celui du cinéma, il s’essaie à diverses formes, recherchant un rapport organique aux images à même de dessiner des identités troubles, un cinéma des sens plus que de la pensée. Il y réalise deux courts-métrages, Alheamento (2011) et Regarder les autres (2014). Il collabore ensuite avec la compagnie Capucine Goust pour la création de Tselem (2015), dont il prend en charge la création vidéo.

Il travaille comme monteur sur le long-métrage Volubilis (2017) de Faouzi Bensaïdi et divers autres courts-métrages. Parallèlement à cette activité, il poursuit une pratique de vidéaste autour du corps et de la danse par le biais de deux films réalisés avec la compagnie Capucine Goust, ainsi que plusieurs vidéos pour le compte de la compagnie Bailly & Cie.